New York

New York dans New York - New York

Introduction :

"Quand on fait un film à New York, on obtient plus que ce que l'on demande", a écrit Martin Scorsese. S'il est vrai que l'on s'intéresse, dans un film, plus au jeu des acteurs qu'aux décors, force est de constater que New York chez Scorsese est un acteur à part entière. La plupart de ses films se déroulent dans sa ville natale, et dans la narration, le cinéaste aime à observer comment New York est devenue ce qu'elle est aujourd'hui au fil des temps. Deux films sont révélateurs de ce phénomène : Taxi Driver et The age of innocence. Le premier, car dans sa façon de montrer sa ville, Scorsese a obtenu une manière de tourner tout à fait originale et sans égal depuis (si chez Woody Allen, New York est la plus belle ville du monde, chez Scorsese, le ville est salle, humide et pleine d'odeurs de toutes sortes). Le deuxième film est intéressant pour le cinéaste, dans sa quête d'explication du New York d'aujourd'hui. On voit les esquisses des grandes rues rectilignes, les premières tours qui déjà paraissent toucher le ciel. Prochainement, Scorsese continuera sa description de New York à travers les âges en réalisant Gangs of New York, film dont l'action se déroule au milieu du XIXème siècle.

Enfin comment parler du cinéaste et de sa ville sans évoquer la comédie musicale New York, New York, dont la chanson titre est devenue le véritable hymne de la Grande Pomme. Les premières minutes du film sont un enchantement, entre la gigantesque fête de la fin de la guerre à Times Square et la réception qui marquera la rencontre entre les deux personnages centraux du film.

LP

New York : Gangs of New York et Taxi Driver