Shine a Light (2008)

Shine a Light

Synopsis : Martin Scorsese réalise son rêve de toujours : filmer les Rolling Stones, le groupe qui incarne le rock'n'roll à lui tout seul. Le gang qui a escorté toute son oeuvre. Cette rencontre cinématographique donne naissance au film musical événement : Shine a Light. De la préparation à la performance, entrecoupé d'images backstage et d'archives, 16 caméras et les plus grands chefs opérateurs internationaux captent l'énergie légendaire de Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ronnie Wood lors de leurs concerts au Beacon Theatre à New York. Shine a Light : dans l'intimité d'un groupe mythique et du plus rock'n'roll des cinéastes !

Shine a Light

Critiques :

Shine a LightQuand papi Marty rencontre les papis Stones, ça donne un mélange explosif ! Je ne connaissais que quelques chansons des Stones donc j'ai, on va dire, découvert beaucoup de chansons de leur répertoire. Ils ont une patate d'enfer ! Tout comme Scorsese d'ailleurs, très excité (avec ses caméras etc... d'ailleurs techniquement, irréprochable ce film). Bref, ce film dégage beaucoup d'énergie. De plus, Scorsese réussit à nous donner les réponses à certaines questions que l'on se pose.

Ne fuyez pas Shine A Light à cause de la présence de Christina Aguilera. Elle est habillée correctement et chante vraiment bien (et n'est pas ridicule à côté de Jagger). Buddy Guy est aussi super. Jack White est bien mais semblait un peu intimidé (mais c'était mignon à voir).

Par contre j'ai regretté que les chansons s'enchainaient trop. Je trouve qu'on "s'étouffait". De plus, dans une salle de cinéma (peut-être que chez soi, ça ne donne pas le même effet), on ne peut pas vraiment bouger alors que la seule chose qu'on a envie de faire, c'est de sauter ! De plus, je trouve que c'est un film un peu trop V.I.P., ce qui peut lui enlever un côté "rock'n'roll" parfois.

Tinalakiller

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autour du film :

Shine a Light